Interview

Apprendre le violon jazz – Interview d’Eva Slongo

Je suis très heureuse de vous présenter la toute première interview de ma chaîne Youtube et du blog. Cela faisait longtemps que j’avais envie d’aborder des thématiques et des styles différents et je me suis dit que la meilleure manière de le faire était d’interroger des experts ! Aujourd’hui je vous présente la violoniste Eva Slongo, qui va nous donner des conseils pour apprendre le violon jazz !

Le violon jazz est un style qui m’attire depuis pas mal d’années, mais je dois avouer qu’il m’effrayait un peu aussi. J’ai découvert Eva et son blog, et j’ai commencé à travailler le violon jazz. J’ai été vraiment bluffée par sa méthode et les progrès rapides que j’ai fait. Comme je sais que vous êtes nombreux à vouloir essayer d’autres styles de musique j’ai proposé à Eva de l’interviewer et qu’elle me fasse un peu travailler devant la caméra 🙂

Dans la vidéo d’aujourd’hui, Eva a donc gentiment répondu aux questions que je lui ai posées. Une seconde vidéo arrivera bientôt, dans laquelle Eva me donne un cours de violon jazz sur le thème du standard Minor Swing ! J’ai hâte de vous montrer tout ça 🙂

Je vous résume ici les idées principales de l’interview, pour avoir tous les détails, regardez plutôt la vidéo 😉

ML -Comment es-tu passée du violon classique au violon jazz ?

E V – Je viens d’une famille de musiciens classiques donc j’ai vraiment grandi la dedans. J’ai même suivi des études professionnelles classiques. J’ai découvert le jazz par hasard, en regardant un documentaire sur Yehudi Menuhin, dans lequel il jouait avec Stéphane Grappelli. J’ai vraiment flashé sur cette manière de jouer. J’ai décidé de commencer à prendre des cours de jazz, comme option en parallèle avec mes études classiques au conservatoire de Genève. Au bout d’un moment j’ai fait une sorte de rejet du classique et je me suis consacrée à 100% au jazz, en prenant des cours dans l’école de Didier Lockwood en région parisienne.

Quelles sont les principales différences entre le jeu de violon classique et le jeu de violon jazz ?

Il y a beaucoup de différences ! C’est vraiment une autre esthétique.

Bien sûr il y a une différence au niveau rythmique. On a eu autre façon de penser le rythme. Il faut avoir une sorte de danse intérieure, c’est le swing, le groove.

La recherche de son est également différente, même si la technique de base est la même.

Mais la différence la plus fondamentale, c’est l’aspect improvisé de la musique. On crée la musique dans l’instant. On apprend le langage du jazz, mais après on est dans la création, on ne jouera jamais deux fois un standard de la même manière. C’est l’improvisation qui m’a le plus attirée dans le jazz.

Quels conseils donnerais-tu à un violoniste qui voudrait se mettre au jazz ?

Je pense qu’il faut commencer par des choses très simples techniquement, mais faire un vrai travail de rythme pour bien ressentir le swing. Le mieux c’est de se concentrer sur le style, le swing, et le son. C’est très important d’écouter beaucoup de musique

Il est important aussi de se mettre à jour au niveau de notre oreille harmonique. Toujours sur des choses simples, des grilles et des accords le plus simples possible.

On peut commencer aussi à utiliser la technique des ghost notes ( notes fantômes ) en effleurant les cordes avec les doigts, pour mettre un peu de souffle dans le son, à la manière des saxophonistes ou trompettistes.

Quels standards conseilles-tu pour débuter ?

L’idéal est de commencer avec des morceaux simples, dans le style du jazz manouche, du swing ou du blues. Le jazz manouche se prête vraiment au violon. L’important c’est de choisir des morceaux faciles avec des grilles d’accords très simples.

Je conseillerais des morceaux comme Minor swing, ou des blues mineur ou majeur. On peut regarder les partitions ( sur le real book par exemple ) mais attention, il faut s’en détacher rapidement et ne pas les jouer dans un style “classique”. Le mieux c’est d’écouter plein de versions différentes pour s’imprégner du style.

À qui s’adresse ta méthode “La nouvelle façon d’apprendre le swing au violon” ?

Elle s’adresse aux violonistes qui ont déjà une base technique, une bonne connaissance de la première position. Je dirais qu’à partir de 2/3 ans de violon c’est tout à fait possible. Avoir des dizaines d’années de conservatoire et un niveau classique virtuose n’est pas forcément un avantage, car certaines personnes ont du mal à se détacher de leurs automatismes classiques 😛 Par contre il n’y a pas besoin d’avoir de connaissances en jazz, elle s’adresse vraiment aux débutants dans ce style, ou aux personnes qui veulent trouver le son jazz.

Comment se présente-t-elle ?

C’est une méthode progressive dans laquelle on apprend le swing, le jazz, à la base. On commence par des exercices rythmiques et par l’intégration du swing. Progressivement on intègre des éléments harmoniques. On apprend à improviser autour des mélodies puis sur les grilles d’accords.

À la fin de la méthode on est capable de jouer avec le son jazz et d’improviser sur des grilles d’accords dans le style swing . Pour vous donner une idée j’ai fait une vidéo avec une de mes élèves qui a fini la formation et j’offre également 3 extraits de la méthode pour que vous puissiez voir si elle vous convient ! ( Pour accéder aux extraits gratuits, cliquez sur le bouton ci-dessous )

Merci beaucoup Eva et à très bientôt pour une nouvelle vidéo avec toi 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre "Guide du violoniste débutant" 

%d blogueurs aiment cette page :