Matériel

Comment prendre soin de son violon ?

Aujourd’hui je laisse la parole au luthier Guillaume Kessler qui a bien voulu partager avec nous ses connaissances sur la bonne façon d’entretenir son instrument 🙂


Vous venez peut-être d’acquérir votre premier violon, il est rutilant et sa sonorité est parfaite. Il est normal que vous vous demandiez donc comment faire en sorte de le garder le plus longtemps possible dans cet état. C’est pourquoi je vais vous donner ici quelques conseils pour prendre soin de votre violon

Prendre soin de votre violon

En fait, il n’y a rien de tel que d’entretenir de bonne relations avec votre luthier pour pouvoir garantir que votre instrument soit en bonne forme. Toutefois, la responsabilité ne lui appartient pas complètement et sachez qu’une partie importante de l’apprentissage du violon consistera à connaître et apprivoiser votre instrument. Car même si c’est un violon semblable à cent mille autres violons, si vous vous apprivoisez, vous aurez besoin l’un de l’autre. Vous serez l’un pour l’autre unique au monde.

C’est pourquoi je vais vous donner quelques conseils pour mieux comprendre votre partenaire musical. J’espère ainsi que vous pourrez profiter plus longtemps de sa beauté, de sa sonorité riche et surtout du plaisir de jouer.

Se laver les mains

En fait, le plus facile pour ne pas avoir à nettoyer son violon, c’est d’éviter qu’il ne se salisse. Une bonne façon d’éviter non seulement l’accumulation des impuretés mais aussi de conserver ses cordes plus longtemps est de se laver les mains avant de jouer. En utilisant du savon, cela vous débarrassera de la graisse digitale, des peaux mortes, de la transpiration (parfois très acide) ainsi que le reste. Ainsi, vous ne retrouverez rien de tout cela sur votre violon et vos cordes.

Tenir correctement son violon

En fait, pour éviter d’encrasser inutilement son violon, il est important de comprendre comment le tenir. Je ne parle ici pas de posture de jeu, mais simplement de comprendre comment tenir son violon peu importe la situation. Tout d’abord, il faut comprendre qu’il ne faut jamais toucher le vernis. Ce n’est bien sûr pas dramatique, mais c’est bien de définir cette règle car il n’y a aucune raison de manipuler le violon de la sorte.

Le manche du violon, que l’on appelle aussi la poignée est réellement le seul endroit qui doit être directement en contact avec vous. Si vous devez prendre l’instrument à deux mains, vous pouvez appuyer vos autres doigts sur la mentonnière ou le bouton.

Nettoyer son violon

Je suis conscient que l’emploi du verbe nettoyer semble rébarbatif au premier abord. Pourtant, il n’y a pas besoin de vous inquiéter, il suffit de prendre les bonnes habitudes (comme celles décrites plus haut). Cela ne doit pas prendre trop de temps avec un peu de méthode et d’habitude. En fait, j’aimerais surtout vous transmettre certaines clefs qui vous permettront d’effectuer les bonnes actions qui ne vous mèneront pas au désastre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu   Les accessoires indispensables du violoniste

Premièrement, je recommande de ne nettoyer le vernis qu’avec de l’huile… de coude ! En fait, pour qu’il n’y ai pas de confusion, il est important d’éviter tout contact entre le vernis et le bois avec n’importe quelle substance. Même les produits “spécialisés” que l’on va tenter de vous vendre en magasin. C’est possible de les utiliser, mais sachez que si l’instrument possède la moindre fissure, même microscopique à sa surface, ces produits nettoyant vont plonger au plus profond du bois et entraver la future réparation.

C’est pourquoi je recommande que vous laissiez les gros nettoyages et polissages aux luthiers.

Ce que vous pouvez faire vous même

Toutefois, pour faciliter la tâche de nos amis qui passent leur vie à l’établi et éviter de les surcharger de travail de nettoyage. Voici comment vous pouvez les aider :

  • Grâce à un chiffon doux (coton, microfibre ou soie) enlever le maximum de salissures de surface. Il est important d’enlever notamment la poussière de colophane assez rapidement, car elle finira par se rependre sur tout l’instrument. Elle deviendra collante et figera ensuite à la surface en cristallisant toutes les impuretés de l’air. Elle fusionnera ensuite avec le vernis et sera très difficile à enlever sans risquer d’abîmer sa surface.
  • Avec ce même chiffon doux, passez aussi sur les endroits qui sont en contact avec votre corps : le manche, la touche, les cordes, la mentonnière et les éclisses. Je vous propose ici une façon efficace de nettoyer vos cordes : Comment nettoyer ses cordes comme un pro.
  • Vous pouvez utiliser un peu d’eau tiède et humecter votre chiffon pour vous aider à dissoudre la crasse et ramollir la colophane qui se serait déjà un peu figée. Il faut toutefois éviter d’utiliser de l’eau sur l’ébène, ce bois noir qui recouvre la touche car elle y est très sensible et pourrait se déformer.

Le pouvoir du papier

Est-ce que vous avez l’impression que le bois de votre manche est rugueux et ne glisse pas comme d’habitude ? En fait l’humidité de la transpiration ou de l’air peuvent faire redresser les fibres du bois. Pour pallier à ce problème, il y a beaucoup de techniques différentes. C’est même pour cela que beaucoup de musiciens transportent avec eux du papier de verre ou de la laine d’acier.

Toutefois, je ne suis pas un grand adepte de ces méthodes car elles apportent d’autres problèmes. Notamment celui d’emporter le vernis du chevillier et de la base du manche. En plus de cela, les particules d’acier ont parfois tendance à se loger dans le bois et rouiller.

Personnellement je recommande la feuille de papier blanche. Celle que l’on trouve n’importe où, mais il faut que celle-ci soit blanche. Il faudra simplement frotter fort sur le manche pour repousser la fibre dans le bois et polir sa surface. C’est en fait comme un abrasif très fin mais sans danger.

Redresser son chevalet

Le chevalet est une pièce amovible, c’est à dire qu’elle n’est pas collée sur la table du violon. Elle peut se déplacer, et pivoter, voire tomber avec fracas. C’est pour cette raison qu’il est important de vérifier sa position régulièrement et notamment de vérifier sa droiture ainsi que son angle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu   DÉBUTANTS : Comment choisir son premier violon ?

Pour savoir s’il est droit, rien de plus simple. Il suffit de poser un objet droit contre le dos du chevalet (côté cordier) pour s’en assurer.

Quant à l’angle, il faut s’assurer que les pieds soient bien en contact avec la table. Cela correspond généralement à un angle droit par rapport à la table.

Si vous constater que le chevalet n’est pas droit ou que son angle n’est pas bon. Il faut le corriger au plus vite pour éviter des dommages sur le chevalet. C’est une opération qui peut faire un peu peur, surtout si vous n’êtes pas trop familier avec l’instrument. C’est pourquoi je vous explique cela en détail dans cet article : Redresser son chevalet.

Bien sûr, vous pouvez aussi aller voir votre luthier (ou professeur) pour qu’il se charge de cette vérification et vous fasse la démonstration.

Pour aller plus loin

Voici un aperçu de quelques notions clefs qu’il faut considérer pour prendre soin de son violon. J’espère qu’elles vous ont plu et qu’elles vous seront utiles. Évidemment, il y a de nombreux points que je n’ai pas abordé ici pour ne pas vous surcharger d’informations. Toutefois, si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes opérations que vous pouvez effectuer pour vous aider à conserver votre violon dans un super état, je vous invite à visiter mon blog : https://www.guillaume-kessler.fr/blog.

Sur celui-ci j’essaie de transmettre des astuces qui pourront vous aider au quotidien. Non seulement pour garder votre instrument dans un super état mais aussi améliorer sa sonorité ou sa jouabilité voire même économiser de l’argent en vous évitant des frais inutiles.
— 
Guillaume KESSLER
Entrepreneur, Luthier & Instigateur
Violon – Alto – Violoncelle – Archets 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  • Bastoche

    Bonjour Marie. J’aime bien votre site, et j’y viens souvent. Par contre, j’ai l’impression d’être harcelé pour télécharger votre guide du débutant. Il est intéressant aussi, je l’ai lu avec attention; je me demande maintenant s’il n’y a pas un moyen de signaler que ce n’est plus nécessaire de me le re-proposer. Merci d’avance, et surtout continuez (j’en suis au vibrato).

    • Marie Leloup

      Bonjour Bastoche ! Merci pour votre message ! Voulez vous parler de la fenêtre pop up ? Normalement elle ne s’affiche qu’une fois tous les 7 jours , si c’est plus fréquent c’est qu’il y a un problème ! Je vais essayer de résoudre cela , merci 🙂

Laisser un commentaire

Voulez vous recevoir gratuitement mon "Guide du violoniste débutant" ?