confirmés,  débutants,  intermédiaires

Comment avoir un joli son au violon? + Vidéo

Bonjour à tous ! Dans le cadre de mon défi une vidéo par jour pendant un mois , voici ma septième vidéo 🙂 Aujourd’hui je vous donne des conseils pour améliorer votre sonorité et avoir un joli son au violon

Le son est une des difficultés les plus frustrantes pour les apprentis violonistes. Et ça peut être une source d’abandon, car quand on n’aime pas son son on peut vite se décourager, ou arrêter de travailler, de peur de déranger les autres.

Et c’est vraiment dommage car quelques bons conseils suffisent souvent à améliorer la qualité de votre son.

Avant de commencer à vous parler de technique j’avais envie de vous faire prendre conscience d’une chose

On peut avoir un joli son au violon, dès le début

Un vilain son n’est pas une fatalité quand on commence le violon. Avoir un joli son doit être une de vos priorités dès le début. Je demande toujours à mes élèves de chercher à améliorer leur sonorité dès leurs premières notes.

Peu importe votre niveau et ce que vous êtes en train de jouer, que ce soit un exercice ou un morceau, vous devez à chaque note chercher à améliorer votre sonorité. Cherchez les adjectifs qui vous plaisent pour décrire le son ( rond, chaleureux, brillant, clair, lumineux, généreux, etc ). Pensez y quand vous travaillez et tentez de faire correspondre votre son avec ce que vous voudriez entendre.

Et si vous n’êtes pas satisfait de votre son, cela doit devenir votre priorité !

Maintenant que vous savez que vous pouvez avoir un joli son au violon dès vos débuts, voici quelques techniques pour y parvenir.

1 – Soignez votre tenue d’archet

C’est très important pour vous permettre d’avoir une belle sonorité. La tenue d’archet demande une bonne tonicité de la main droite et ne s’acquière donc pas en un jour. Comme si vous faisiez de la musculation ou que vous vouliez progresser en souplesse, il vous faudra être patient. Car même si vous avez compris la manière de bien tenir votre archet, vous ne maîtriserez la tenue qu’au bout de plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Vous gagnerez cette tonicité grâce à votre assiduité et votre persévérance.

Assurez-vous donc d’avoir bien compris comment tenir votre archet. Et tout en sachant que cela viendra avec le temps, portez y une grande attention à chaque séance. Vous pouvez également exercer votre main grâce à des exercices de musculation, je vous en parle dans cet article.

2 – Surveillez l’angle d’attaque de votre archet

Le meilleur angle pour l’archet c’est d’être parallèle au chevalet et perpendiculaire à la corde. Tous mes conseils pour conserver l’archet bien parallèle se trouvent dans cet article . C’est un des aspects les plus important pour améliorer votre son, et avoir un joli son au violon.

3 – Jouez la mèche à plat

Utilisez la totalité de votre mèche pour jouer sur vos cordes. Vous augmentez ainsi la surface d’accroche, et vous pourrez avoir un son plus plein et généreux.

Comme je vous le montre dans la vidéo ci-dessous, vous serez obligés d’incliner légèrement la mèche en revenant au talon, mais faites bien attention de la remettre bien à plat quand vous vous en éloignez.

4 – Surveillez votre point de contact

Je veux parler du point de contact entre la mèche et la corde. Quand vous débutez vous devez essayer de jouer à mi-chemin entre la touche et le chevalet.

Comme je vous le montre dans la vidéo ci-dessous, si vous jouez trop près du chevalet, vous aurez un son métallique, si vous jouez trop près de la touche, vous aurez un son plus flou.

Lorsque vous maîtriserez bien votre archet, vous pourrez jouer avec ces différents points de contact pour varier vos sonorités.

Mais si vous n’êtes pas satisfait de votre son, contentez vous de surveiller que votre point de contact se situe bien à mi-chemin entre la touche et le chevalet cela vous aidera à avoir un joli son au violon.

5 – Surveillez le poids que vous mettez dans votre baguette

Plus vous maîtriserez votre tenue d’archet et plus vous pourrez maîtriser la pression que vous mettez sur la baguette.

Si vous mettez trop de poids et de tension dans l’archet, votre son aura tendance à grincer.

Je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous pour retrouver un exercice qui vous aidera à apprendre comment mettre le bon poids dans la baguette. Il ne doit pas être mis avec la main, mais avec le bras.

Attention aussi, plus la corde est fine, moins vous devez mettre de poids, car elle aura tendance à grincer plus facilement.

6 – Surveillez le rapport poids/vitesse

Plus on met de vitesse dans l’archet, plus il faut mettre de poids. Si on met de la vitesse, sans rajouter de poids, le son siffle.

Moins on met de vitesse dans l’archet, moins il faut mettre de poids. Si on diminue la vitesse sans diminuer le poids, le son grince.

( Voir vidéo )

Au début vous devrez conscientiser tout cela, mais petit à petit cela deviendra instinctif et vous n’aurez plus besoin d’y penser.

7 – Soignez vos attaques

La précision de votre jeu se fait grâce aux attaques des notes, c’est à dire à l’accroche, le début des notes. Elle se fait en mettant une légère pression avec l’indexe dans l’archet. Elle est à doser en fonction du caractère recherché !

8 – Soignez votre technique de main droite

Faites attention à jouer bien juste, car une note fausse aura toujours une sonorité un peu disgracieuse, même si l’archet est maîtrisé.

Attention également à bien appuyer les doigts sur les cordes, sinon celles-ci auront tendance à siffler. N’appuyez pas trop non plus, mais faites des essais pour trouver l’appui nécessaire et minimum.

Certaines imperfections du son sont dues à une mauvaise anticipation de la main gauche, ou au contraire à un geste trop anticipé. Sachez faire la différence entre un problème de son qui vient de votre archet, et un problème de son qui vient de votre main droite. Pour ça, ouvrez grand vos oreilles et faites marcher votre esprit d’analyse 😉

Enfin lorsque vous aurez acquis une belle sonorité grâce à votre archet, et une belle justesse, vous pourrez améliorer encore votre son grâce à l’ajout de vibrato.

La vidéo : comment avoir un joli son au violon

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

8 Comments

  • Choulat

    Bonjour Marie! Merci pour vos explications! J’en tire profit. C’est encourageant ! Vos vidéos sont d’une grande richesse. Je peux les regarder souvent, sans complexe, encore et encore. C’est un magnifique complément à ma leçon hebdomadaire en présentíel!
    Je vais avoir 72 ans et, avec l’âme d’une jeune fille, je commence ma troisième année de violon!
    Merci et bon courage pour votre défi en espérant que les efforts que vous fournissez vous nourrissent, au propre et au figuré !

    • Marie Leloup

      Bonjour et merci beaucoup pour votre très gentil commentaire ! Ce blog me nourrit au figuré depuis le début et commence à me permettre d’en vivre 🙂 je suis ravie d’avoir trouvé ma voie et toujours très contente de recevoir des messages comme le vôtre ! Merci et bravo pour votre passion !

  • anne-marie mathis

    Bonjour Marie,

    Merci beaucoup pour cette nouvelle vidéo qui résume bien tous les points à surveiller et travailler pour pouvoir être satisfait du son émis, c’est un but que je me suis fixé et dont je suis consciente et je vais mettre à profit vos conseils j’espère avoir un résultat positif. J’ai déjà modifié de mauvaises habitudes ou pris de bonnes depuis que je suis abonnée à votre blog et j’obtiens des résultats Merci à vous et bon courage.

  • Anne-Marie Mathis

    BONJOUR Marie,

    Merci beaucoup pour cette vidéo qui touche un point très important et que je souhaite améliorer, je vais reprendre chacun des points et essayer de mieux comprendre ce qui peche et que je dois modifier.Je suis très contente de m être abonnée à votre chaîne et j ai conscience de m être améliorée depuis que je vous lis ou vous ecoute ,merci encore et bon courage.

  • cécile

    Bonsoir, Merci pour cette vidéo. Depuis que j’ai repris mon violon il y a deux ans, chercher à avoir un joli son fait parti de mon objectif à chaque fois que je joue. Je crois que c’est un objectif qu’on peut vite mettre de côté quand on travaille des partitions, car fixé sur la technique. Or je crois que cet objectif permet de ne pas perdre de vue notre plaisir à jouer de cet instrument fabuleux! Depuis que je m’écarte de temps à autre des partitions, rien que sur quelques notes ou des débuts de morceaux, cela me relie encore plus fort à mon instrument et au plaisir de jouer de la musique avec.

Laisser un commentaire

Voulez vous recevoir gratuitement mon "Guide du violoniste débutant" ?

%d blogueurs aiment cette page :