Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous explique comment accorder votre violon facilement et surtout sans casser de cordes ! 

Je voudrais commencer par vous dire que si vous débutez le violon, c’est tout à fait normal d’avoir des difficultés à accorder votre instrument. Tout le monde est passé par là. Et rassurez vous, dans quelques semaines ou quelques mois, vous serez tout à fait à l’aise avec ça. Mais avoir les bons conseils dès le début, ça aide quand même beaucoup ! Voici les miens.

 

Utilisez un accordeur pour accorder votre violon facilement

 La première étape pour vous faciliter la tâche, c’est d’utiliser un accordeur. Vous pouvez choisir comme moi un accordeur ( le mien est un accordeur métronome ), mais vous pouvez aussi télécharger des applications sur votre smartphone. Personnellement, je n’utilise pas cette option, mais j’ai plein d’abonnés qui m’ont conseillé ces applications là ( soundcorset, violin tuner, accorduer pour violon ) et ça fonctionne aussi très bien.
Comment ça marche? Et bien après avoir allumé votre accordeur, jouez les cordes une par une. L’accordeur va vous indiquer sur quelle note la corde est accordée, mais également si elle est un petit peu trop haute ou un petit peu trop basse. Attention, la plupart des accordeurs vont indiquer les noms de notes avec l’écriture anglo saxonne, c’est à dire les lettres. A correspond à LA et G correspond à SOL. Au début, vous devrez peut être toujours regarder à quoi correspond quelle lettre, mais petit à petit vous les connaîtrez par cœur et vous n’aurez plus besoin de le faire.

Lorsqu’on joue la corde, l’accordeur indique  le nom de la note et avec les aiguilles et les petites lumières si elle est trop ou trop basse. Normalement, si la note juste, la lumière est verte et l’aiguille est centrée.

A ce stade là, je dois quand même vous mettre en garde contre une chose, parce que l’accordeur peut indiquer le bon nom de note, mais votre corde peut être quand même mal accordée. En effet elle peut être accordée une octave trop bas, c’est à dire beaucoup trop grave. Donc si vous trouvez que le son de votre corde est un peu étrange, que votre corde est un peu molle, ( normalement si la corde est bien accordée, elle est bien tendue ), si ça ne sonne pas vraiment comme ça devrait, peut être que votre corde est accordé une octave trop bas.

Utilisez des tendeurs pour accorder facilement votre violon

 L’option la plus facile, c’est d’utiliser majoritairement les tendeurs, plutôt que les chevilles. Les tendeurs sont les petites vis qu’on va trouver au bout de la corde sur le cordier. Ils permettent d’accorder le violon de manière beaucoup plus précise et beaucoup plus facilement. Normalement, si vous avez acheté un violon de débutant, votre instrument est déjà muni de tendeurs, mais si ce n’est pas le cas, je vous conseille de courir chez le luthier le plus proche de chez vous et de lui demander d’en installer sur votre instrument. Croyez-moi cela vous changera la vie !
Comment utiliser les tendeurs? C’est simple, on place le violon sur l’épaule, l’archet sur la corde et en faisant passer la main gauche sous le bras droit et en surveillant l’accordeur, on va soit visser le tendeur pour monter la hauteur de la note, soit le dévisser pour descendre la hauteur de la note.
On pourrait s’arrêter là, mais ce serait vraiment trop facile :p

Et oui, un jour ou l’autre, vous serez obligé d’utiliser les chevilles !

Comment utiliser les chevilles ?

Les chevillespeuvent être vraiment très pénibles à manier. Elles peuvent soit se bloquer dans la tête du violon et refuser de tourner soit de temps en temps aussi se dérouler toute seule et dans ce cas là, la corde se désaccorde aussitôt qu’on vient de l’accorder. ( Et ça c’est très agaçant ! ). Si c’est le cas et si vous avez vraiment des difficultés  à chaque fois que vous accordez vos le violon, je vous conseille également d’aller voir votre luthier, Il saura quoi faire pour vous aider.

Dans quel cas utiliser les chevilles ?
Le premier cas, c’est quand votre corde est trop désaccordée, par exemple quand vous la jouez et que le nom de notes qui s’affiche sur l’accordeur n’est pas le bon.
Ça peut être aussi quand votre corde est totalement détendue si votre violon a subi un choc ou qu’il a eu un petit coup de chaud ou un petit coup de froid.
Ça peut être aussi au moment où vous changez de corde bien sûr.
Enfin vous devrez utiliser les chevilles si votre tendeur est vissé ou dévissé au maximum et que la corde n’est toujours pas parfaitement juste.

Dans tous ces cas, vous serez obligé de toucher aux chevilles, ce qui peut faire peur ! D’autant que c’est souvent en les manipulant qu’on a tendance à casser des cordes.  Si vous êtes débutant,  je vous conseille de poser votre archet et de vous concentrer sur votre violon. Vous pouvez le placer contre vous et vérifier la hauteur des cordes en les pinçant. L’accordeur fonctionnera très bien aussi de cette manière, donc pas besoin de vous embêter la tête avec l’archet. Les chevilles fonctionnent exactement de la même manière que les tendeurs. Quand on les visse vers le haut,  la corde se tend, on monte donc la hauteur de la note. Si on dévisse la cheville vers le bas, la corde se détend et on baisse la hauteur de la note.
Ce qui est très important quand on touche aux chevilles, c’est de maintenir une pression vers l’intérieur de la tête du violon. Si on se contente de tourner la chevilles vers le haut ou vers le bas, la chevilles sortira de la tête du violon et se déroulera. La corde risque alors de se détendre complètement.
Il faut toujours enfoncer la tête de la chevilles d’abord puis la tourner et conserver cette pression tout en ajustant la tension de la corde.Essayez de vous rapprocher le plus possible de la note parfaitement juste avec les chevilles. Puis ajustez avec précision à l’aide des tendeurs.
L’idéal, c’est quand même de ne pas avoir besoin de toucher aux chevilles tous les jours. Voici donc des conseils pour éviter que votre violon ce désaccorde trop souvent.

Comment éviter que votre violon se désaccorde ?

Mon premier conseil est d’éviter les chocs en rangeant votre violon après chaque séance de travail dans son étui que l’on prendra bien soin de refermer à chaque fois.
On évite ensuite les températures excessives, trop chaud ou trop froid en ne le plaçant pas à côté d’un radiateur ou dans un courant d’air ( ou pire, en le laissant dans la voiture ! ) . On évite aussi les variations d’hygrométrie, donc les atmosphères trop sèches ou trop humides. Normalement, si vous faites attention à tout cela et que votre violon est en bonne santé, vous aurez simplement à ajuster l’accord avec les tendeurs à chaque séance.

Maintenant, passons à la question qui vous angoisse le plus…

Comment éviter de casser des cordes?

 Je ne compte plus le nombre de messages que je reçois à ce sujet, de personnes qui ont cassé des cordes en essayant d’accorder leur instrument et qui m’appellent à l’aide pour que ça ne se reproduise pas. C’est vrai que c’est impressionnant, ça peut même faire mal parfois et on est ensuite terrifié à l’idée que ça arrive de nouveau. Cela peut vraiment bloquer la progression puisqu’on ne peut plus accorder son instrument et qu’on risque ainsi de le laisser au placard. V
oici quelques conseils pour éviter cet événement désagréable.
Déjà, assurez vous d’accorder la bonne corde sur la bonne note. Quand vous achetez des cordes neuves, elles sont dans des pochettes et le nom de la corde est écrit dessus. Ça m’est déjà arrivé que les cordes soient interverties. Il faut donc aussi se fier aux couleurs que vous avez au bout de la corde. C’est très important car si vous essayez d’accorder une corde de RÉ sur un LA, la corde cassera forcément.
Assurez vous aussi que vos cordes sont à la bonne taille. N’essayez pas d’installer des cordes de violon 3/4 sur un violon entier par exemple.
Quoi qu’il en soit, si vous êtes en train d’accorder la corde, que vous sentez que la tension est vraiment maximale et que la corde est loin d’être arrivé à la bonne note, c’est peut être qu’il y a un problème.
Vérifiez également que la corde n’est pas abîmée avant de l’accorder. Parce que si elle est un petit peu effilée, elle peut plus facilement casser.
Mon dernier conseil, c’est d’y aller très lentement, surtout sur les cordes aiguës. Si vous tournez trop rapidement les chevilles la corde cassera. 

 

J’espère que cet article et cette vidéo vous aideront à accorder vos violons, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à la poser en commentaire 🙂

 

À bientôt !

 

 

 

Partager l'article