débutants,  Matériel,  Top

DÉBUTANTS : Comment choisir son premier violon ?

6 CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE

Ça y est c’est décidé , vous vous lancez et vous commencez le violon ? Que ce soit par véritable passion ou simple envie de découvrir une nouvelle discipline, voici les 6 critères à prendre en compte pour bien choisir votre premier violon.

1- LE PRIX

Tout d’abord, quel budget êtes vous prêt à investir dans cet achat ?

Que vous le choisissiez chez un luthier, en magasin ou sur internet, le prix d’un bon violon de débutant s’élève déjà à plusieurs centaines d’euros, comptez entre 300 et 700 euros en moyenne. Ce tarif vous assure en général d’acquérir un instrument solide, réglé correctement, des matériaux et accessoires de qualité et un son tout à fait satisfaisant pour débuter .

Inutile donc d’investir plus au départ, à moins bien sûr d’en avoir les moyens et l’envie, dans ce cas là, faites vous plaisir !

Petits budgets : C’est bien joli ce conseil, mais comment fait-on quand on n’a pas un rond, me direz vous ? Voici mon humble avis sur la question : Pour jouer du violon, mieux vaut avoir un mauvais violon que pas de violon du tout !! Si vous en mourrez d’envie mais ne pouvez pas débourser plus de 100 euros ne vous privez pas pour autant. Et ce violon, qualifié de “crêpe”, de “jouet” ou de “faux violon” par les connaisseurs, croyez moi vous allez quand même l’aimer, parce que c’est le votre, et qu’il vous permettra de découvrir l’instrument, de vous “faire la main” en attendant d’être prêt à dépenser un peu plus. La location peut aussi être une bonne alternative pour les petits budgets, j’en parle plus bas dans l’article.

2- SUR INTERNET OU EN MAGASIN ?

Le gros inconvénient d’internet, bien entendu, c’est justement qu’on ne peut pas entendre le son des instruments proposés à la vente. On trouve vraiment tout et n’importe quoi sur le net, alors autant se fier aux sites qui ont fait leurs preuves ( par exemple Thomann, Violon.com ou Violon-Cello ) et comparer les prix, les matériaux, les avis. Il est malgré tout possible que vous ayez besoin de refaire régler votre violon chez un luthier après l’avoir reçu.

N’hésitez pas à jeter également un oeil sur leboncoin, on peut y faire de très bonnes affaires, mais surtout voir et entendre l’instrument avant d’acheter.

Si vous ne voulez pas prendre le risque d’acheter sur internet, deux options s’offrent à vous:

  • les magasins de musique, que je ne recommande pas à moins de savoir précisément ce que vous voulez, car les vendeurs ne seront pas forcément de bon conseil !
  • les ateliers de lutherie, selon moi la meilleure option. En plus de proposer des instruments de qualité et bien réglés, un luthier est généralement de très bon conseil, il propose souvent des locations, et  un suivi des instruments qu’il vend. De plus vous pouvez créer une vraie relation de confiance avec lui.

3- ACHAT OU LOCATION ?

Ces deux solutions peuvent être interessantes pour débuter et présentent des avantages différents.

Si vous avez envie d’avoir votre propre violon, que vous êtes sûr de le garder longtemps, si vous avez peur de ne pas être assez soigneux, si votre luthier vous propose de le reprendre au même prix en cas d’achat d’un nouveau violon, vous pouvez sans trop d’hésitation opter pour l’achat.

Si vous ne pouvez pas vous permettre de dépenser plusieurs centaines d’euros mais souhaitez tout de même commencer sur un violon de qualité, si vous souhaitez essayer le violon sans forcément vous engager, être sûr que cela vous plait avant d’investir, choisissez la location ! Elle est également idéale pour les enfants qui, grandissant vite, devront changer aussi vite de taille d’instrument.

4- LA TAILLE DE L’INSTRUMENT

Si vous êtes adulte ou adolescent, il vous faudra un violon entier ( 4/4 ) tout simplement ! Il n’existe pas de tailles différentes pour les violons d’adulte. Si vous souhaitez plus grand il vous faudra changer d’instrument et commencer l’alto ou le violoncelle 😛

La question de la taille se pose donc uniquement pour les enfants. Il suffit alors de mesurer l’espace entre la base du cou et le milieu de la paume de la main, avec le bras tendu parallèle au sol, et de reporter à la taille de violon correspondante. Je vous glisse ici le lien vers l’article d’un luthier sur la question : Taille des violons.

5- LA QUALITÉ DES MATERIAUX UTILISÉS

Si vous souhaitez investir dans un violon de qualité, vérifiez les différents matériaux utilisés :

  • Corps du violon : Erable et épicéa
  • touche, cordier, chevilles, mentonnière : Ebène ou palissandre ( le cordier peut également être en carbone )
  • Archet : Bois ou carbone

6- LE SON ET L’ASPECT ESTHETIQUE

Ces deux aspects, bien que plutôt subjectifs sont très importants dans le choix d’un instrument, et cela, même s’il s’agit d’un premier violon.

L’aspect esthétique peut sembler être un critère secondaire voire superficiel mais pour moi ce n’est pas le cas. Un violon est un objet magnifique, et sa couleur, la beauté de son vernis peuvent vous aiguiller vers tel instrument plutôt qu’un autre, surtout si, grand débutant vous ne pouvez pas comparer leur son.

Puis, laissez vous guider par vos oreilles et choisissez l’instrument dont la sonorité vous plait le plus. Si vous n’avez jamais posé les mains sur un violon, mieux vaut laisser un violoniste plus aguerri ( si vous en connaissez ! ) essayer pour vous les instruments, afin de choisir le son que vous préférez, plus chaud, plus rond, plus brillant…

Enfin pour compléter cet article, et parce que je ne suis pas une experte, j’ai demandé son avis à un luthier, et Guillaume Kessler a eu la gentillesse de me partager son expérience 🙂

Conseils de luthier pour bien s’équiper au début :

Si vous commencez le violon, il est primordial qu’il fonctionne… Vous pensez sans doute qu’un instrument neuf devrait mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Peu importe où vous vous fournissez il faudra veiller à ce que :
– l’âme soit à sa place (ou au moins qu’il y en ait une)
– Vous devez pouvoir tourner correctement les chevilles et accorder votre violon (les cordiers équipés d’ajusteurs sur toutes les cordes sont une aide précieuse).
– Les cordes doivent produire un son exempt de tout grésillement. Dans le cas où il y en a un, cela pourrait provenir de nombreux endroits et cela demandera une recherche.
En fait, au début il n’y a pas grand chose d’autre à chercher. Il est difficile d’espérer obtenir un bon son avec les violons à bas prix mais ils serviront surtout d’outils pour s’entraîner à jouer juste et en rythme. Après tout, si vous arrivez à faire sonner une boîte de conserve, imaginez la sensation de liberté que vous ressentirez quand vous ne serez plus bridé par la médiocrité de l’instrument !
En tout cas, si vos oreilles crient au supplice lorsque vous frôlez les cordes avec votre archet, sachez que mettre un peu d’argent dans des cordes pourrait vous changer la vie. Essayez de trouver des bonnes références en cordes synthétiques, vous pourrez assez facilement en trouver sur Internet (par exemple Pirastro Tonica, Warchal Ametyst ou Corelli Crystal). Si votre budget est très limité, vous pourrez également tenter d’acquérir les cordes d’occasion de votre professeur, elles seront peut-être un peu émoussées sur le plan sonore mais si elles sont de bonne qualité elles vaudront toujours beaucoup mieux que vos cordes d’origine.
Pour ce qui est de l’archet, faites comme vous pouvez là aussi mais sachez que les baguettes en carbone offrent très souvent de bien meilleures performances par rapport à des baguettes en bois à bas coût. Mais là aussi l’important est surtout d’avoir un crin tendu qui puisse être utilisable.
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre "Guide du violoniste débutant"