Méthodologie

Comment éviter que l’archet tremble sur la corde ?

Comment éviter que votre archet tremble ou rebondisse sur la corde ? Vous êtes des dizaines à me demander de l’aide à ce sujet, et je suis à chaque fois frustrée, car je ne peux pas régler ce problème dans un mail ou un commentaire !

J’ai donc décidé d’y consacrer un article sur le blog, et une vidéo sur ma chaîne Youtube, et je vous explique aujourd’hui comment faire pour que votre archet arrête de trembler sur la corde et je vous donne en prime 3 exercices à travailler quotidiennement pour se débarrasser de ce problème !

L’archet qui tremble : un problème fréquent

Tout d’abord rassurez-vous : c’est un phénomène extrêmement fréquent et une grande majorité de débutants y est confrontée. De plus, c’est un problème qui finit par s’estomper et disparaître.
En effet, si vous connaissez des violonistes expérimentés et que vous leur parlez de votre soucis, ils vous confieront certainement l’avoir également rencontré à leurs débuts, puis s’en être débarrassés sans trop savoir comment, à force d’habitude et de pratique.
Eventuellement ils pourront vous dire qu’ils rencontrent encore ce phénomène dans un cas très précis : dans une situation impressionnante, lorsqu’ils jouent en public, donc en situation de TRAC.

Et cela en dit long sur l’origine de cet archet qui tremble. Si ce phénomène survient uniquement en situation de stress, c’est parce qu’il est lié à une tension physique et/ou mentale ( mais les deux sont étroitement liés ). En cas de trac, ou de peur ( car le trac n’est rien d’autre qu’une peur irraisonnée et incontrôlable ) les muscles se contractent, se raidissent. Et le bras lui-même peut parfois se mettre à trembler ! Cette raideur induit inévitablement des imperfections sur l’archet, qui saute, rebondit, ou tremble sur la corde.

Comment expliquer que l’archet rebondisse sur la corde ?

Il y a deux explications possibles à cela.

L’archet tremble à cause de tensions dans le bras droit

La première chose chose sur laquelle il faudra porter votre attention, sera de retirer toute tension ou blocage dans les membres supérieurs. Je vous invite d’ailleurs à lire ou relire l’article que j’ai écrit sur la posture et qui aborde cette notion.

Il faut imaginer les doigts, la main et le bras droits comme les amortisseurs d’une voiture. À la moindre irrégularité ou la moindre imperfection, si on a de bons amortisseurs l’archet continue sa course de manière fluide et souple. En revanche si on n’a pas d’amortisseurs efficaces, car une articulation est bloquée ou rigide : cela se ressentira immédiatement et l’archet saute, comme on le ferait sur un véhicule sans amortisseurs !

La solution c’est donc d’assouplir, débloquer, et rendre mobile CHACUNE des articulations du bras droits, c’est à dire : les phalanges des doigts, le poignet, le coude et l’épaule. Pour cela il faut tout d’abord avoir un dos bien gainé et soutenu. L’épaule et le bras reposent sur ce dos soutenu et vous devez avoir une impression de légèreté !

Cela demande une bonne tonicité musculaire et une excellente conscience de son corps, et tout ça ne vient pas du jour au lendemain. Il faudra donc vous armer de patience, en sachant que si vous suivez les conseils de cet articles, vous mettez toutes les chances de votre côté pour régler ce problème rapidement 🙂

Je vous conseille en parallèle des pratiques comme celles du Yoga, du Pilates ou du Tai chi, etc… qui vous aideront à atteindre cette tonicité et cette conscience du corps.

L’archet tremble à cause d’une mauvaise gestion des doigts de la main droite

Une deuxième cause possible dans ce phénomène d’archet qui saute, est la mauvaise répartition des rôles des doigts de la main droite. En effet, l’équilibre de la baguette va être assuré tantôt par l’index ( à la pointe ), et tantôt par l’auriculaire, ou le petit doigt ( au talon ).

Il faudra sentir très clairement le passage d’équilibre de l’un à l’autre, pour cela aidez-vous de l’exercice dont je vous parle plus loin. Cette conscience est également très importante et influencera énormément la façon dont vous tirez et poussez votre archet.

Une autre chose à prendre en compte, est le fait de bien répartir le poids que vous mettez dans votre archet, en effet, on a tendance à mettre trop de poids au talon, et pas assez à la pointe, car cela est ce qui est le plus facile naturellement. Le but sera donc d‘inverser cette tendance de manière très légère, et pour cela je vous ai également préparé un petit exercice 🙂 Souvenez-vous bien qu’il ne faut jamais mettre de poids sur la baguette en appuyant avec la main, mais plutôt en “lâchant” le poids du bras dans l’archet.

3 Exercices pour se débarrasser de l’archet qui tremble

Je vous conseille pour travailler ces exercices très simples, de visionner la vidéo associée que j’ai publiée sur Youtube :

Vous y découvrirez donc 3 exercices à effectuer calmement sur des cordes à vides, ou en tout cas des notes tenues.

1er exercice : Poser l’archet délicatement sur a corde, au milieu, le tenir de la façon la plus légère possible et le faire glisser de droite à gauche comme une petite voiture à roulettes. Le but est de ressentir que l’archet tient seul sur la corde et qu’il n’y a pas besoin de le serrer ou d’appuyer dessus outre-mesure.

2ème exercice : Partir du talon en soulevant l’index. Vers le milieu, quand on sent que l’équilibre se transmet, poser l’indexe, puis soulever le petit doigt, jusqu’à la pointe, puis faire la même chose dans l’autre sens. Bien sentir que l’équilibre de la baguette se transmet d’un doigt à l’autre, et donc de part et d’autre de la main.

3ème exercice : Jouer des tenues en effectuant un crescendo en tirant et un decrescendo en poussant, afin d’inverser la tendance naturelle, qui est de faire l’inverse 😉

J’espère que cet article vous aidera à progresser sur cette problématique précise, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire, et à bientôt pour de nouveaux conseils sur le violon !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

One Comment

  • Marie-Christine

    Merci beaucoup, Marie pour l’explication de ce phénomène et les conseils qui permettront de s’en débarrasser. je vais m’empresser de les suivre quotidiennement . A bientôt
    Marie-Christine

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre "Guide du violoniste débutant" 

%d blogueurs aiment cette page :