Méthodologie

Comment travailler le violon avec un métronome ?

Si vous suivez mon blog vous avez dû m’entendre plusieurs fois vanter les mérites de cet appareil ! Travailler son violon au métronome fait notamment partie de mes 5 conseils pour travailler un morceau 🙂 C’est une méthode très utile aussi bien pour les débutants que pour les musiciens professionnels et je vous explique dans cet article comment bien travailler au métronome.

À quoi sert un métronome ?

Le métronome est un appareil qui donne une pulsation sonore très régulière. On peut choisir la fréquence de ces pulsations en nombre de battements par minute ( BPM ). Plus le nombre de BPM est élevé, plus les pulsations sont rapides, et plus le tempo est rapide.

On se sert donc de cet appareil pour travailler sa précision rythmique, sa régularité, mais aussi pour accélérer progressivement le tempo des morceaux que l’on travaille.

En effet, sans métronome, et surtout lorsqu’on débute, on a tendance à accélérer, ralentir, avoir un rythme approximatif… Le métronome va nous aider à être précis rythmiquement et à garder un tempo stable.

Selon moi c’est un outil MAGIQUE qui va vous permettre de progresser BEAUCOUP plus vite, et de maîtriser vos morceaux beaucoup plus rapidement.

Comment utiliser le métronome ?

Tout d’abord, comment choisir le bon tempo de travail ?

Vous devez commencer au tempo qui vous permet d’enchainer la partie que vous voulez travailler, sans vous arrêter ou ralentir. Ce sera donc un tempo lent pour commencer.

Pour trouver le bon, allumez le métronome et chantez, à haute voix ou intérieurement la partie à travailler. Si la pulsation vous parait trop rapide, ralentissez le métronome, si elle vous paraît trop lente, accélérez le ! Pas de panique, si le tempo n’est pas le bon vous pourrez toujours l’ajuster au cours du travail 😉

Astuce pour trouver le bon tempo : Chantez la partie la plus rapide ou la plus compliquée pour trouver le tempo auquel vous êtes à l’aise.

Comment travailler avec le métronome ?

Avant de commencer, prenez le temps de bien ressentir la pulsation. Laissez donc toujours une ou deux mesures de métronome pour pouvoir anticiper la vitesse. Si vous commencez à jouer sans avoir pris ce temps , vous ne serez pas en phase avec le métronome et serez obligé d’ajuster le tempo en cours de route….

Astuce : Chantez intérieurement les premières notes que vous avez à jouer pendant que vous prenez le temps de ressentir la pulsation. Ainsi vous serez parfaitement avec le métronome.

Quand vous jouez avec le métronome, vous devez être parfaitement avec lui. Les notes qui sont placées sur les temps doivent tomber exactement en même temps que les battements du métronome.

Astuce : Lorsque vous avez du mal à maîtriser un rythme ou à être bien avec les battements, posez votre violon et chantez avec le métronome avant de jouer, cela permet d’isoler la difficulté !

Lorsque vous travaillez un morceau, l’objectif est que toutes les parties soient au même tempo. Le métronome est l’outil idéal pour vérifier cela.

Prenez donc bien soin de mettre toutes les parties au même niveau, puis accélérez l’ensemble progressivement.

Petit à petit montez le nombre de battements par minute de 2 ou 3 battements. Vous devez vous sentir parfaitement à l’aise et en contrôle avant d’augmenter la vitesse.

Lorsque vous travaillez lentement, prenez bien soin de jouer les bons doigtés, les bons coups d’archet, les bonnes nuances et les mêmes places d’archet que si vous jouiez rapidement. C’est très important car si vous pensez à tout ça lorsque vous avez le temps car le tempo est lent, en accélérant vous garderez les bons réflexes !

Astuce : Lorsque la partie est lente et/ou complexe rythmiquement, il peut être interessant de mettre le métronome à la croche. C’est à dire qu’on multiplie par deux le nombre de BPM pour que les battements indiquent la croche et non plus la noire. Cette astuce permet d’être encore plus précis avec le rythme.
Lorsque la partition est en ternaire, il faudra multiplier par 3 le tempo de la noire pointée pour obtenir un battement à la croche.

Quel métronome choisir ?

J’utilise personnellement un métronome / accordeur de la marque Korg, que j’ai acheté il y a plus de 10 ans et qui ne m’a jamais quittée 🙂 Il fonctionne toujours parfaitement. C’est donc un accessoire professionnel et durable et selon moi c’est vraiment un bon investissement. Il coûte une trentaine d’euros en moyenne.

Sinon vous pouvez tout à fait télécharger une application métronome sur votre téléphone, ou taper MÉTRONOME sur google 😉

En complément je vous invite à regarder la vidéo associée que j’ai publiée sur YouTube :

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

One Comment

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre "Guide du violoniste débutant" 

%d blogueurs aiment cette page :