confirmés,  intermédiaires,  Technique

Comment réussir les démanchés au violon ?

Bonjour à tous ! Dans le cadre de mon défi une vidéo par jour pendant un mois , voici ma 15ème vidéo 🙂 Aujourd’hui je vous explique comment réussir les démanchés au violon.

À partir du moment où vous allez commencer à jouer dans d’autres positions que la première, vous vous rendrez compte que ce n’est pas de jouer dans les différentes positions qui vous posera le plus de problème. Mais plutôt le fait de vous déplacer d’une position à une autre, en conservant justesse et fluidité.

Avant de commencer à travailler les démanchés je vous conseille de vous entraîner à jouer dans les autres positions. En effet, pour réussir un démanché il est important de connaitre la position dans laquelle vous arrivez.

Voici mes 5 conseils pour réussir les démanchés au violon 🙂

1 – Soignez le geste

Un démanché c’est le fait de passer d’une position à une autre.

La main se déplace d’un bloc comme sur des rails en conservant sa forme. Faites attention à ne pas laisser votre pouce en arrière. Le doigt qui joue se soulève tout en restant en contact avec la corde, puis glisse jusqu’à se reposer au point d’arrivée.

Si le doigt de départ est différent du doigt d’arrivée, on s’en servira comme d’un guide pour poser le second, comme je le montre dans la vidéo.

Attention à ne pas vous jeter sur la note d’arrivée, mais plutôt à prendre appui sur la note de départ, pour ensuite vous déplacer avec légèreté.

Il est important d’avoir la main la plus détendue possible. Pour cela au moment du démanché il est primordial de tenir le violon uniquement avec la tête.

Je vous conseille de ne pas travailler en regardant votre main. Ressentez le déplacement dans votre corps.

2 – Analysez le déplacement

Il est important de savoir de quelle position vous partez et dans quelle position vous arrivez.
Vous devez aussi connaître l’intervalle précis qu’il y a entre les deux notes. Cela vous aidera à mieux évaluer les différentes distances et à visualiser à l’avance le déplacement de votre main.

3 – Entendez l’intervalle

Vous devez absolument entendre la note d’arrivée avant de la jouer.

Arrêtez vous sur la note de départ, puis chantez intérieurement ou à haute voix la note d’arrivée. Ainsi vous pourrez plus facilement viser juste, et vous pourrez savoir précisément si la note est trop haute ou trop basse. Cela vous permettra de savoir si vous avez trop ou pas assez monté ou descendu votre main, et donc de corriger le mouvement quand vous le répétez.

4 – Isolez les démanchés dans vos morceaux

Isolez les démanchés dans vos morceaux et travaillez les un par un. Vous pouvez entourer les deux notes et travailler uniquement le déplacement entre ces deux notes.

Travaillez le démanché en boucle, en montant et en descendant. Utilisez toujours les doigts guide lorsque c’est nécessaire, et travaillez en le faisant entendre, comme je le montre dans la vidéo.

Vous pouvez aussi travailler le déplacement à la quinte, sur les autres cordes, en prenant le même intervalle à la même position.

Puis lorsque vous réussissez bien le démanché, travaillez le en l’enchaînant au reste de la phrase musicale.

Travaillez d’abord sans vibrato, puis ajoutez le vibrato.

Il n’y a pas de secret, il faut répéter le geste encore et encore, et le réussir plusieurs fois d’affilé avant de pouvoir passer à autre chose.

5 – Travaillez les démanchés dans des exercices

Vous pouvez travailler les démanchés grâce aux gammes sur 3 octaves, et aux gammes sur une corde par exemple.

Vous pouvez également travailler vos démanchés au violon grâce à l’opus 8 des Sevcik, qui propose des exercices progressifs de tous les déplacements possibles sur votre violon.

Pour résumer, les démanchés doivent être justes, fluides, et ne pas casser le phrasé musical.

À très vite pour un prochain article 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

6 Comments

  • blandreauorangefr

    Bonjour Marie, voici d’autres sujets que j’aimerais bien voir aborder en vidéo : la colophane, la tension idéale de l’archet et comment amplifier son violon.
    Merci et bravo pour tes vidéos !!
    Brigitte

  • Fred

    Je ne suis pas assidu… pourtant à chaque fois que je reviens sur le site, je sens bien que l’on a de la chance en France, car pour apprendre le violon c’est évidemment le meilleur du monde 🙂 Je trouve TOUJOURS réponse à ce que je cherchais et avec la grande classe.
    Bravo Marie, et bon courage pour les matins un peu moins faciles que les autres : c’est ton Karma que tu polis en nous offrant tous ces diamants.
    Fred

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre "Guide du violoniste débutant" 

%d blogueurs aiment cette page :