confirmés,  débutants,  intermédiaires,  Technique

Tonifier votre main gauche grâce au Schradieck

Bonjour à tous ! Dans le cadre de mon défi une vidéo par jour pendant un mois , voici ma 14ème vidéo 🙂 Aujourd’hui je vous explique comment bien travailler le Schradieck, pour améliorer votre tonicité et votre placement de main gauche.

L’exercice que je vous présente est le premier exercice du premier cahier de Henry Schradieck. Le premier cahier est un recueil d’exercices de dextérité dans les différentes positions. Le premier exercice se joue entièrement en première position et sur une corde. Il nous intéresse parce qu’il est abordable dès qu’on a appris à poser les 4 doigts, donc assez tôt dans l’apprentissage. Et aussi parce qu’il reste utile pour les élèves plus avancés. Moi même j’aime bien le reprendre après une longue période d’arrêt par exemple.

1 – La partition du Schradieck

Lorsque vous cherchez une partition de musique classique je vous recommande de vous rendre sur le site IMSLP. Vous y trouverez à peu près tout.

Il faut chercher par compositeur, puis par oeuvre.

Voici le lien de la partition, le premier exercice correspond aux deux premières pages

2 – Les bénéfices du Schradieck

Cet exercice vous permettra d’améliorer :

  • votre placement de main gauche
  • votre justesse en première position
  • votre tonicité et votre articulation
  • et plus particulièrement celle du petit doigt
  • la synchronisation des deux mains
  • l’indépendance des deux mains
  • vos précision et régularité rythmiques

3 – Comment travailler le Schradieck ?

Le but est de le jouer vite, mais il faut absolument commencer à travailler très lentement 🙂

Choisissez un tempo qui vous permet d’enchaîner plusieurs mesures sans vous arrêter, et qui vous permet de contrôle votre justesse, votre sonorité et votre régularité.

Notez le tempo auquel vous commencez, cela vous aidera à voir vos progrès au fur et à mesure.

Le but à atteindre c’est de réussir à enchaîner l’exercice le plus vite possible. Si vous atteignez 120 à la noire c’est déjà très bien. Le rendu doit être très articulé à la main gauche et très calme à l’archet.

4 – Travaillez en détaché

Placez vous au milieu et jouez avec un archet court et précis.

Vous pouvez faire les mesures en boucle.

Gardez les doigts posés au maximum. Cela vous permettra de tonifier et de placer la main. Soignez votre tenue, la main doit être calme et bouger le moins possible. Attention à ne pas casser le poignet quand vous posez le quatrième doigt, qui doit rester bien arrondi.

C’est tout à fait normal d’avoir du mal à réaliser cela au début, vous progresserez rapidement si vous travaillez cet exercice tous les jours.

Pensez à surveiller la justesse grâce aux cordes à vide.

Si vous débutez, commencez à 60 à la croche comme je vous le montre dans la vidéo.

Plus vous êtes avancés et plus vous pouvez travailler rapidement en détaché. Cela améliorer votre précision et la synchronisation des deux mains.

5 – Travaillez avec des liaisons

Gardez un archet calme, tandis que la main gauche est très dynamique.

  • Liez par 2
  • Par 4
  • Par 8
  • Par 16
  • Puis par 32, c’est l’objectif final ( lié par deux mesures )

Accélerez le tempo au fur et à mesure que vous augmentez le nombre de notes par liaisons.

Dans les liaisons lentes vous pouvez tenir une corde à vide pour vérifier la justesse plus facilement.

Comment articuler la main gauche ? Gardez les doigts juste au dessus des cordes, mais posez les et soulevez les avec une grande précision et de manière très dynamique.

6- Toutes les mesures doivent être au même niveau

Certaines mesures sont beaucoup plus difficiles que d’autres. Ce sont celles qui sollicitent beaucoup le 4ème doigt. Travaillez toutes les mesures pour les amener toutes au même tempo grâce au métronome.

Consacrez-y 5 à 10 minutes par jour. Vous pouvez vous en servir comme d’un échauffement en commençant lentement et par les mesures les plus faciles.

C’est normal que les doigts chauffent un peu, mais si la douleur persiste lorsque vous arrêtez de jouer, faites une pause. La douleur normale est comparable à celle que vous ressentez lorsque vous faites de la musculation.

Le Schradieck est donc un exercice génial qui fera donc progresser sur de nombreux niveaux 🙂 Un beau défi à relever !

À très vite pour un prochain article 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

One Comment

  • Nathalie gilme Gilme

    Merci pour vos conseils qui me sont très précieux 😉. Je garde tous vos vidéos et j’ai hâte de voir les prochaines. Encore un grand merci💐🌹

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre "Guide du violoniste débutant" 

%d blogueurs aiment cette page :